Qui sommes-nous ?

Impact * Environnement * Social  est une association qui a  pour but de faire connaître et partager, par tous moyens, les fondements du concept de Développement Durable et des  valeurs qui l’accompagnent, tant sociales qu’humanitaires et bien au delà d’un cercle d’initiés, c’est-à-dire auprès de chaque citoyen, commune, collectivité, administration, société artisanale et industrielle, structure associative et ce,par des actions spécifiques d’information et d’action.

🔴 Tous en Broc vous emmène aujourd’hui à la Recyclerie d’Alex pour faire une nouvelle fois le plein de bonnes affaires !

#TOUSENBROCSophie Sesmat et Camille Copin vous emmènent à la Recyclerie d'Alex pour chiner éco-responsable. N'oubliez pas, c'est ouvert les mercredi, samedi et dimanche, les après-midi 😉

Gepostet von 8 Mont-Blanc am Samstag, 9. Februar 2019

Si notre action vous intéresse, n’hésitez pas à nous rejoindre tout simplement en venant nous voir à la recyclerie. Vous pouvez également nous suivre sur notre page Facebook.

Notre activité de recyclerie

Une recyclerie est un endroit où l’on collecte des objets pour leur donner une seconde vie. Le but est ainsi de réduire le volume de déchets à travers deux filières : la réutilisation ou le recyclage.

Une recyclerie, c’est quoi au juste ?

Concrètement, une recyclerie fonctionne en quatre étapes :

1. La collecte

A la Recyclerie, l’essentiel de la collecte d’objets se fait par apports volontaires : c’est vous qui apportez les objets dont vous n’avez plus l’usage, sur rendez-vous les jours de la semaine

A condition qu’ils soient encore en état de fonctionnement, nous acceptons des objets aussi variés que les vêtements, les textiles, la vaisselle, le petit électroménager, le petit mobilier, la hi-fi, l’informatique, les bibelots, les jeux, les jouets, les vélos, etc.

Pour les textiles, deux Points d’apport volontaire sont également à votre disposition à Veyrier-du-Lac (parking de l’école) et à Menthon-Saint-Bernard (déchèterie).

2. Le tri

Une fois collectés, les objets sont triés par notre équipe. L’état de fonctionnement est vérifié et des réparations sont réalisées. Selon leur état, les objets seront ensuite dirigés vers deux filières possibles : la réutilisation ou le recyclage.

3. La réutilisation

Les objets en état de fonctionnement ont vocation à être réutilisés. Vous n’en avez plus besoin… mais d’autres seront ravis de les récupérer ! Trois filières de réutilisation sont possibles :

  • le don aux associations : depuis toujours nous répondons aux demandes des organismes et associations locales qui viennent en aide aux plus démunis.
  • la revente directe à la boutique de la recyclerie : c’est pour nous un moyen de fournir à un prix très abordable des objets divers et variés en état de fonctionnement à un public qui n’a pas toujours la possibilité d’acheter neuf… ou tout simplement à ceux qui ont envie de faire une bonne affaire ; 
  • la revente à des magasins partenaires .

4. Le recyclage

Les objets qui ne sont plus en état de fonctionnement ou invendus sont orientés vers une filière de recyclage bien identifiée. Nous travaillons avec des partenaires qui maîtrisent la chaîne de transformation des matières que nous leurs fournissons. Par exemple :

  • le matériel informatique et électronique hors d’usage est démantelé dans nos ateliers et les déchets électroniques sont récupérés par une usine qui les transforme et les valorise ;
  • le textile en surplus ou en mauvais état est récupéré par une entreprise de l’économie sociale et solidaire qui organise une seconde phase de tri afin d’orienter ensuite la matière dans différentes filières de recyclage (textile, isolant phonique ou thermique, etc.).

Mais une recyclerie, c’est aussi bien d’autres choses !

L’activité de la Recyclerie n’a pas seulement vocation à réduire les volumes de déchets, loin de là. C’est aussi :

  • un outil de sensibilisation aux enjeux environnementaux : formations, sensibilisation du public, participation à des évènements divers ;
  • un outil de solidarité : dons aux associations, accès à des biens de faible prix, insertion par des stages ;
  • un levier de développement économique local : les revenus générés nous ont d’ores et déjà permis de créer un emploi ;
  • un lieu d’échange, de culture et de partage.